Les plantes, … oui mais avec prudence !

On ne s’improvise pas Panoramix du jour au lendemain! Les plantes malgré qu’elles paraissent inoffensives sont aussi sauvages, et il faut apprendre à les apprivoiser …

 

Alors je ne suis pas druide, ni docteur, ce blog relate seulement les bienfaits des plantes que j’ai pu observer sur mes propres chevaux ou ceux de mes amis. Et aucun cas les plantes ne doivent se substituer à un avis vétérinaire pour des cas extrêmes ou de maladies précises, graves.
Cependant, les plantes utilisées en complément alimentaires ou en soins locaux peuvent améliorer le quotidien de nos plus fidèles compagnons MAIS quelques précautions doivent être connues de tous ceux qui veulent les essayer;

 

L’AROMATHERAPIE, ou l’art des huiles essentielles

Les huiles s’appliquent que très rarement pure sur votre cheval. Pensez à toujours avoir une huile « vierge » comme amande douce, coco, olive …

On les applique à l’endroit de la douleur précise, ou sur la nuque quand on recherche un effet général, mais ne jamais les appliquer pour un cheval vivant en plein soleil, cela pourrait occasionner des brûlures. A raison de 2 fois par jour, de 10ml d’huile vierge avec jusqu’à 8 gouttes de produit, des effets seront notables au bout de 3-4 jours.

NE JAMAIS: 

– les mettre sur une plaie

– les mélanger à des produits de synthèse

Des allergies, comme aux médicaments peuvent être notées, et dans ces cas là ne pas lésiner sur l’intervention d’un vétérinaire.

ATTENTION ces huiles sont dermo-caustiques, c’est-à-dire qu’elles ne doivent pas être utilisées pures : Cannelle, Basilic exotique, Menthe, Clou de girofle, Niaouli, Thym à thymol, Pin sylvestre, Marjolaine, Sarriette, Lemon-grass.

LA PHYTOTHERAPIE, ou l’art des plantes séchées

La phytothérapie est plus simple d’utilisation. Elle nécessite seulement de cibler la douleur ou les maux de nos amis.
Conditionnée sous forme de plantes séchées et broyées, le cheval les ingurgite en même temps que sa ration.

 

L’HOMEOPATHIE, ou les petites boules de bonheur

A base de substance végétale, minérale ou animale (pour les carnivores), l’homéopathie fonctionne sur l’état psychique de la personne ou de l’animal. On ne peut logiquement prescrire le même remède à deux personnes, car pour soigner une même pathologie on prend en compte l’état mental de la personne et ses réactions.

 

Ce site est basé sur des constatations, l'expérience de certaines utilisations et des conseils de professionnels. En aucun cas cela remplace un avis vétérinaire.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s