Crevasse, brûlure, plaies: un tout en un tres efficace !

Avec ces fortes chaleurs, nous sommes tous portés vers l’eau pour rafraîchir nos loulous… Mais attention à trop doucher !!!

Ayant une jument noire, et vivant dans une des régions les plus chaudes de France, j’ai fait la boulette de doucher tous les jours… En me disant bêtement que ça ne ferait que du bien, ERREUR !!!!!!!

Au bout de quelques jours j’ai pu voir un joli début de crevasses apparaître, grosse galère!

J’ai fouiné à droite à gauche, demandé conseil et nous sommes arrivés à une solution carrément sympa!

Dans un petit pot, j’ai mis moitié huile d’argan et d’huile de noyau d’abricot, toutes deux très nourrissantes, assouplissantes qui régénèrent la peau.

A ça j’ai ajouté 5 gouttes d’huile essentielle lavande (angustifolia) qui est antiseptique et cicatrisante, 5 gouttes de tea tree qui antibactérien puis 5 gouttes de niaouli également antibactérien, antifongique (anti champignons)

Des le lendemain de l’application la peau est nettement plus nette et saine, dingue non?

 

Publicités

Un fer en moins: ou comment limiter les dégâts

Je vous plante le décors? Alors veille de concours, chaleur à en crever, des fantômes (si si si je vous jure ^^ ), une jument qui pète en l’air, et BIMMMMMMM! une chaussure en moins ( qu’on ne retrouve pas biensûr!), le maréchal qui ne répond pas et qui n’est pas disponible… Bref LA C-A-T-A !!!!

Et c’est là que l’ingéniosité du cavalier rentre en jeu dans le grand système D de la débrouille !
Avec ce temps super chaud, et ses pieds qui cassent jai choisi de mettre un gant de toilette humide sous la sol, pour maintenir un niveau d’humidité afin que le pied ne se casse pas.

Pour le système D de la chaussure d’urgence il vous faut:

– une grosse chaussette en laine

– du strap

– un gant de toilette pour les pieds secs

Tout d’abord, et bien évidemment on enlève les clous qui peuvent rester, on gratte la sole au mieux afin qu’il n’est pas de petits cailloux, puis on enfile la chaussette de manière à ce qu’elle ne remonte PAS trop au dessus des glomes ( pas comme sur ma première photo hihihi ) :

image3

Puis on strape en entrecroisant les bandes:

image1 (1)

image2

et voilà le résultat:

image1

Bon qu’on se le dise il faut le changer une à deux fois par jours, mais qu’on a pas d’hipposandales ou de fer à reclouer, et bien ça évite que les chevaux sensibles des pieds ne boitent !!
Photo de ma mongole du jour, qui a encore réussi à échapper au concours … chouette! 

image2 (1)

See you !!! =)  à bientôt !  

Petites blessures ou plaies: même pas peur !!

Par une belle après-midi de printemps, nous rendîmes visite à notre fidèle destrier, mais fort malheureusement nous vîmes encore une fois avec des petits accros à gauche et à droite … quel fâcheuse manie a t’il de toujours s’oeurter ?

Et oui, les chevaux aiment se rouler sur la seule pierre du paddock? Se gratter contre la branche bien pointue là-bas ? Se prendre les pieds dans la ronce qui a bien compris que c’était elle la plus forte ! ON EN A MARRE, car ses petits accros durent des plombes …

 vous avez même le brin de paille avec … OOPS !

 Eh bien c’est fini avec moi!

Solution miracle et encore très simple, you need ( « vous avez besoin » ouuuuh l’anglais est loin apparemment !) :

– de la vaseline (une bonne noisette)

– de l’HE tea tree (je pense qu’à force moi aussi je vais me planter mes arbres à thé lol ) (5 gouttes)

– de l’HE de lavande  (5 gouttes)

on mélange le tout dans un petit récipient, car cette mixture peut très bien se conserver à l’abris de la lumière et du soleil !

À appliquer généreusement!


Grâce à la bonté de nos deux huiles, la plaie est désinfectée, la repousse du poil activée par la lavande et nourrit par le corps gras qu’est la vaseline.
Easy to make, doesn’t it?!  Facile à faire n’est ce pas !?


Naturellement votre,
Blondetani

Fourchette pourrie? : vinaigre de cidre a la rescousse !!

La galère des fourchettes pourries, tout proprio connaît ça … Pourtant il y a une recette très simple et dépurative, à base de vinaigre de cidre et huile d’olive, alors voici la recette de cette fameuse « vinaigrette » qui peut aussi servir à assainir une fourchette pas en top état aussi :

Pour 1 litre de soin:

– 750ml d’huile d’olive

– 1 tasse de vinaigre de cidre

– 10 gouttes d’huile essentielle de lavande et de tea tree
Mélangez le tout dans un grand bocal en verre pour la conservation et la praticité d’utilisation.

Le vinaigre de cidre de part son ph bas et donc qui est acide, est un excellent antibactérien qui va merveilleusement bien en complément du Tea tree, désinfectant naturel.

Les pieds de ma jument avant la cure d’une semaine:

comment soulager les tendons : La corde sensible souvent un peu trop!

Sauts, dressage, terrains durs, ou encore hypersensibilité, les tendons sont mis à rude effort alors qu’ils sont nos alliés. Prenons soin d’eux! 

J’entends beaucoup de cavaliers se plaindre de leurs montures qui « engorgement facilement », ou qui sont « molleteux », mais ces phénomènes sont souvent le résultat du travail, de concours … Alors pour les soigner au mieux voici deux recettes toutes simples.

Pour les courageux, l’argile verte, dîtes ferreux (car moyennement concentré) déjà préparé est un Must-have!

L’argile verte est riche en minéraux et oligo-éléments : silicium, aluminium, magnésium, potassium, calcium et fer. Grâce à ses propriétés re minéralisantes, elle apporte au tendon de quoi se régénérer ou de se reconstruire.

Pensez à le poser avec des gants en plastique pour ne pas que l’huile pénètre dans votre peau!

Dans une grosse poignée d’argile, déposez 5 gouttes de Clou de Girofle, mélangez doucement, et appliquez à rebrousse poil le long du membre, sur la zone douloureuse. Laissez poser une nuit et rincez.

IMG_1265
IMG_1270
IMG_1271

L. cheval d’une amie qui engorgent très fréquemment. Pose d’argile avec de l’H.E de clou de girofle.

Et puis, pour les plus pressés, mélangez dans un fond d’huile d’Amande Douce 5 gouttes d’H.Essentielle de Clou de Girofle, 5 de Gingembre, 5 de Lavande et 5 de Gaulthérie. Appliquez à rebrousse poil, en massant sur les zones les plus sensibles et jusqu’à pénétration.

Il y a plusieurs huiles adaptées aux zones douloureuses. Vous avez les trois citées plus haut mais aussi le cyprès, ou le thym à linalol … Le seul moyen de trouver quelle plante convient est l’essai et la patience. Pensez y !

IMG_1304

Le membre après une nuit de pose, où l’on revoit correctement les tendons et le système veineux.

Les beaux pieds: Quelles sont bonnes tes olives !!!

Toujours dans la quête des bons pieds, voir pieds parfaitement parfait pour ma louloute, je me suis dirigée vers une petite recette encore homemade.

Sur beaucoup d’ongent on voit « a base d’huile de laurier » et bien je me suis inspirée de ça, j’ai donc choisi l’huile d’olive très nourrissante et riche.

J’ai mis dans un litre d’huile d’olives achetée en commerce, 10 feuilles de laurier. Je l’ai laissé macérer pendant bien 10 jours et voilà le résultat :


Bien-sûr, pensez à lier l’utile à l’agréable en transvasant la bouteille d’huile dans un pot, bien plus pratique pour tremper le pinceau pour l’appliquer.

Je l’applique tous les deux jours pour une efficacité optimale. La corne est plus tendre, moins cassante, et j’ai enfin obtenu un compliment sur les pieds de ma jument de la part de mon maréchal, WHAT ELSE ?

Pour pousser encore les effets de cette huile, vous pouvez rajouter 5 à 10 goutes d’huiles essentielles de « Tea Tree », ou « Arbre à thé ». Cette huile est désinfectante et permet d’aider une fourchette pourrie par exemple à s’assainir.

alors convaincu?!